skip to Main Content
image_pdfimage_print

L’histoire du peuple hébreu, dont les désirs se sont cristallisés autour d’une terre, d’un roi et d’un temple, est une succession de drames. Les causes de ces crises, les problématiques rencontrées résonnent étrangement avec notre actualité. De crise en crise, les objets du désir se métamorphosent.

En tirant le fil du thème du désir, le déroulement de l’histoire biblique apparaît comme une longue gestation qui conduit le peuple à élargir son désir et à s’ouvrir à de nouvelles perspectives.
Les objets premiers de son désir deviennent alors des symboles qui permettent d’appréhender une réalité que la raison et la science seules ne peuvent circonscrire.
Dans cet élargissement du champ du possible, le plaisir de la possession et la jouissance de maîtriser son destin laissent la place à la joie de l’inattendu, à l’inouï.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top